Important :

Accueil du public cet été : horaires habituels sauf fermeture les mercredis et samedis

Téléchargez l’application IntraMuros pour recevoir les actualités en temps réel !

Travaux routiers : quatre chantiers de nuit sur des carrefours giratoires de l’agglomération angevine

Dans le cadre de son programme annuel d’entretien des chaussées, le Département de Maine-et-Loire entreprend depuis hier, lundi 20 juin, des travaux de renouvellement du revêtement sur quatre giratoires du nord-ouest de l’agglomération angevine.
Situées sur des axes importants de circulation ou en zone d’activité, ces opérations ont été programmées en coordination avec la société Cofiroute, avec pour conséquence une fermeture de l’autoroute A11 d’Angers à Saint-Jean-de-Linières sur la même période.
Ces travaux seront réalisés au cours des nuits du 20 au 24 juin afin de minimiser la gêne occasionnée auprès des usagers et pour pénaliser le moins possible l’activité économique locale :

Au cours de la nuit du 20 au 21 juin, le giratoire du « Parc Industriel » sur la RD105 à l’entrée de Saint-Léger-des-Bois sera en travaux, avec la mise en place d’une déviation de la circulation par Saint-Jean-de-Linières.

Les trois autres opérations se dérouleront sous circulation alternée sur les axes suivants :

Le giratoire de « Troussebouc » situé à la sortie de la quatre-voies de Saint-Jean-de-Linières sur l’axe Angers /Candé/ Châteaubriant fera l’objet de travaux dans les nuits du 20 au 22 juin. La bretelle de sortie vers Candé en arrivant d’Angers sera fermée et déviée via Saint-Jean-de-Linières.
Durant les deux nuits du 21 au 23 juin, c’est le giratoire des « Raffoux » sur la RD107 entre Avrillé et Cantenay-Épinard qui fera également l’objet de travaux.
Enfin, sur les deux dernières nuits de la semaine soit du 22 au 24 juin, le double giratoire situé dans l’agglomération de Saint-Jean-de-Linières bénéficiera à son tour d’une opération de rénovation de son revêtement.

L’ensemble de ces opérations a été confié à l’entreprise Eurovia pour un montant global de 132 000 € TTC.
Les services techniques du Département s’emploieront à minimiser au maximum la gêne occasionnée par ces quatre chantiers.